Présentation des fours à panneaux sur une idée original de Roger Bernard

Roger Bernard et ses pliages.

Lorsque Roger Bernard a développé son premier cuiseur à panneaux, il a fait toutes ses expériences à l'endroit où il vivait près de Lyon, en France, à une latitude de 45°N. Une fois plié, il pouvait être expédié comme une lettre et non comme un colis bien plus cher.

Le cuiseur à panneaux initial conçu par Roger Bernard, France.

C'est Barbara Kerr en Arizona qui a poursuivi le développement, avec l'aide des membres de la SCI, Jay Campbell et Ed Pejack, sous une latitude de 35°N. Par conséquent, elle a donné une forme trapézoïdale au panneau central arrière afin de pouvoir l'incliner, ce qui convenait mieux à la position plus élevée du soleil. Dans les années qui ont suivi, le CooKit - comme ils l'ont appelé - a fonctionné parfaitement même à des latitudes équatoriales. Barbara Kerr a également imaginé un sac de four en polyester pour conserver la chaleur.

 

Photo du CooKit avec sac de four en polyester

Le CooKit fut un immense succès. Facile à réaliser, il a été distribué dans le monde entier. Des dizaines de milliers ont été distribués dans des camps de réfugiés en Afrique. Mais les panneaux arrière inclinés ont eu un effet négatif : ces cuiseurs à panneaux ne fonctionnent pas bien pour des latitudes supérieures à 40°. A l'exception du "Diamond", développé par Andreas Fausolides à Chypre, tous les autres cuiseurs à panneaux ont mal fonctionné.

"Il faut faire quelque chose à ce sujet", a pensé le développeur allemand Bernhard Müller, directeur de la société de fabrication de cuiseurs solaires Mueller Solartechnik de 1996 à 2012, date où il a pris sa retraite. Avec en tête la version initiale de Roger Bernard, il a développé le DIN-A-saur entre 2012 et fin 2015. Ce nom provient de la feuille de papier DIN-A (norme utilisée dans la plupart des pays) qui est utilisée entièrement.

Pour de meilleurs résultats, un panneau avant représentant 1/3 de la feuille accroît la réflexion de la lumière solaire. Les réflecteurs en feuille d'aluminium ordinaire donnent de mauvais résultats, mais des feuilles adhésives modernes, comme le "S-reflect" français, donnent de bonnes performances jusqu'à des latitudes de 65°. Deux petits triangles de chaque côté servent à maintenir les panneaux dans une position verticale. Ils peuvent être fixés avec des épingles à linge ou des goupilles. Il est à noter que ces dernières nécessitent de percer des trous à travers les panneaux de chaque côté. Bien sûr, n'importe quel autre moyen de fixation peut être également employé.

Four à panneaux EasyCook


Remerciements et copyright : Bernhard S. Müller 2016 - www.mueller-solartechnik.com



Autres produits de la gamme


Vous devez accepter les termes et conditions Merci ! Nous vous contacterons lorsque ce produit sera de nouveau disponible ! Merci de saisir une adresse e-mail valide. Votre panier est vide Sous-total Commentaire Je suis d'accord avec les Conditions Paiement Modifier le panier Ajouté Ajouter au panier produit en stock produits en stock